COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

 

Le Conseil Municipal d’Ohain s’est réuni au lieu ordinaire de ses séances le vendredi 11 septembre 2015 à 20h sous la présidence de Monsieur Alain RATTEZ, Maire d’Ohain.

Monsieur Sylvain OXOBY a été désigné secrétaire de séance.

Etaient Présents : Alain Rattez, Lydie Burel, Sylvain Oxoby, Delphine Depret, Ludwin Tabary, Maïté De Bruyker - Fossé, Béatrice Legaie, Philippe Viéville, Jim Bastient, Jean-Yves Friant, Thérèse Goffette, Hélène Coquelet,

Absents excusés : Romuald Berteaux, Loïc Florin,

Absent ayant donné procuration : Nathalie Moreau

 

MEDAILLE DU TRAVAIL

 Monsieur le Maire propose d’instaurer une prime pour le personnel éligible à la médaille du travail.

Après discussion le Conseil Municipal décide d’octroyer les primes suivantes :

  • 200 € pour la médaille d’argent
  • 250 € pour la médaille de vermeil
  • 300 € pour la médaille d’or  
  • DECISION MODIFICATIVE N°
  • Considérant la nécessité d’effectuer quelques ajustements budgétaires en fonctionnement et après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve à l’unanimité la décision modificative N°1 sur le budget portant sur divers crédits comme décrits ci-après  

Imputations

Budget précédent

Modification

Nouveau budget

21318 D-OsF

2152 D-RE

 

6 500 € €

93 080 €

 

+ 10 000 €

-10 000 €

 

16 500 €

83 080 €

 

En fin de séance, Monsieur le Maire est revenu sur les interrogations de plusieurs membres du Conseil Municipal concernant l’implantation d’une unité de fabrication de granulés de bois et d’une centrale biomasse à Anor

Vu la proximité géographique de la commune d’Ohain et du projet de construction d’une usine à pellets à Anor, le conseil municipal lors de la dernière réunion du 3 juillet 2015 a émis de nombreuses réserves notamment au niveau des rejets atmosphériques et demande au maire d’inscrire ce sujet à l’ordre du jour du prochain conseil municipal qui a eu lieu le vendredi 11 septembre 2015.

Interrogé sur le sujet, Monsieur le maire a indiqué qu’il se méfiait des Ayatollah de l’écologie et ajoute qu’il en a côtoyés certains lors du projet éolien qui devait s’installer à Ohain.

Par contre, dans le cas présent, il y a matière à se poser des questions !

Il précise que dans le compte rendu de l’enquête publique du 2 juin 2014 au 2 juillet 2014 on peut lire :

Le bois utilisé par la société Jéferco sera du bois issu d’exploitations forestières, et en aucun cas du bois ayant subi un quelconque traitement ce qui évite tout rejet de polluants issus de la combustion de produits de traitement.

Il se demande pourquoi cette même société est à la recherche de bois de classe B et que des propositions ont été faites pour le rachat de bois de déchetterie appartenant à cette classe ?

Il rappelle que les bois de classe B sont des dérivés de bois de déchetterie (fenêtres, meubles, bois de démolition pouvant être peints, vernis avec présence de colle)

D’autres interrogations ont été émises par d’autres membres du conseil municipal :

L’approvisionnement du bois semble soulever beaucoup d’interrogations !

La société Jéferco aura besoin de 250.000 m3 de bois par an. Où va-t-elle s’approvisionner en sachant que l’Avesnois ne représente que 6% de boisement contre 28% au niveau national ?

Que deviendra la filière bois de l’Avesnois ? Combien d’emplois pourraient être supprimés ?

Une telle installation est-elle compatible avec un parc naturel régional et la proximité du Val Joly ?

Une étude parue dans Le Monde.fr du 2 novembre 2011 sous le titre : l’énergie tirée des forêts polluerait-elle plus que le charbon ?

L’étude précise que contrairement au solaire, à l’éolien ou à la géothermie, la combustion du bois pour produire de l’énergie génère des pollutions, et pas des moindres !

Et enfin à l’unanimité les membres du conseil municipal souhaitent faire connaître à Monsieur le Préfet, signataire de l’autorisation d’exploiter, leurs réflexions et interrogations sur ce sujet sensible.